La plateforme des formations
de tous les médecins

Trouvez une formation selon vos critères

Maître de Stage

  • ACFM
  • Spécialités concernées
  • Cardiologue
    Dermatologue
    Endocrinologie et métabolismes
    Gastro-entérologue
    Gynécologie médicale et obstétrique
    Gynécologue médical
    Gynécologue obstétrique
    Médecin généraliste
    Neurologue
    Néphrologue
    Ophtalmologue
    Oto Rhino Laryngologie
    Pneumologue
    Psychiatrie générale
    Pédiatre
    Rhumatologue
  • Présentiel
  • DPC

Formation à la maîtrise de stage : Recevez un interne en spécialité

Vendredi 30 novembre 2018 (journée)
Samedi 01 décembre 2018 (journée)

PARISÎle-de-France

de 09:00 à 17:30 Accueil à 08:30

Présentation

Important

CE DPC DE 2 JOURS EST UNE FORMATION "HORS QUOTA" N'UTILISANT PAS L'ENVELOPPE ANNUELLE DES 21H (2 940 EUROS).

L'INDEMNISATION DE CE DPC EST DE 630 EUROS.


Les maîtres de stage, devenus Enseignants Cliniciens Ambulatoires (ECA) par l’article 47 de la loi HPST, ont maintenant le statut de praticien agréé maîtres de stage des universités (MSU).

Cette réforme du troisième cycle est essentielle car elle devrait pallier progressivement la méconnaissance de l’organisation de l’exercice libéral, responsable d’une réticence à l’installation mais aussi  l’absence de formation  aux spécificités du recours spécialisé non hospitalier, responsable d’une certaine in équité dans l’offre de soin.

Lors des stages classiques, les internes des spécialités d’organes sont souvent cantonnés en service d’hospitalisation au détriment de la consultation. Dans des spécialités de premiers recours comme la pédiatrie ou la gynécologie, ou parfois même la dermatologie ou la rhumatologie, les prises en charges sont différentes des consultations hospitalières, y compris les consultations avancées, et le stage mixte a toute sa justification pédagogique.

Si les jeunes médecins rechignent à s’installer en libéral, le maître de stage doit ici leurs permettre d’avoir une vision plus claire de leur métier de spécialiste de ville, de dédramatiser les astreintes et de valoriser la fonction.

En période de virage ambulatoire, faire connaitre et comprendre les contraintes d’exercice de la ville permettra un travail plus articulé avec nos futurs  confrères hospitaliers qui, s’ils sont moins séduits par le tout libéral, pourront mieux envisager un statut d’exercice mixte dans le cadre d’un parcours professionnel. Ces nouveaux types de parcours professionnels sont d’ailleurs  au cœur des réflexions pour réduire les inégalités d’accès aux soins particulièrement dans les zones de tensions démographiques.

Mais on ne s’improvise pas maître de stage, Il faut acquérir des compétences spécifiques, différentes de celles du médecin spécialiste hospitalier. Il ne suffit pas d’être un praticien expérimenté, il faut aussi avoir une approche pédagogique.

La relation maître de stage / étudiant est également différente de la relation médecin / patient, ce n’est pas seulement une relation unilatérale de transmission de savoir ou de savoir-faire. Le maître de stage tire des bénéfices de cette relation pour sa propre pratique.

C’est pourquoi, nous souhaitons offrir ici une formation à ceux qui désirent accueillir, dans leur cabinet d’exercice libérale, des internes poursuivant une spécialité clinique, et de les y préparer.

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

1.     Intégrer sa pratique d’enseignant dans le cadre législatif et réglementaire,

2.     Justifier pédagogiquement la maquette du programme du DES de la spécialité concernée,

3.     Identifier les besoins de formation de l’étudiant et favoriser l’émergence des compétences de l’interne pour y répondre,

4.     Evaluer  l’acquisition des compétences nécessaires à l’exercice de la spécialité en ville,

5.     Améliorer la concordance des pratiques avec les recommandations des Sociétés savantes par une analyse critique de sa pratique et des recommandations,

6.     Analyser l'évolution des concepts dans une perspective pédagogique

7.     Décrire le déroulement du stage : Supervision directe et indirecte,

8.     Justifier l’efficience de la rétroaction positive.

Intervenants

Dr Paolo DI PATRIZIO

Directeur du Département de Médecine Générale
Coordonnateur local de Nancy et régional Grand Est du DES de MG

Médecin généraliste

Mme le Dr Sophie SIEGRIST

Médecin généraliste

Médecin généraliste

Plan d'accès

Formation à la maîtrise de stage : Recevez un interne en spécialité

  • 75017 PARIS
  • Le 30/11
  • De 09:00 à 17:30

NOUVEAU   

Confiez vos patients à un remplaçant pendant votre formation.
Postez gratuitement une annonce sur RemplaFrance.com

Vous souhaitez vous inscrire ?

Séminaire complet
Les inscriptions sont closes,
merci de reporter votre choix sur un autre thème

Vous souhaitez être rappelé par nos équipes rapidement ?